Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 23:40

Frise moomins

Dans la famille finlandaise des Jansson, je voudrais : le père sculpteur, la mère illustratrice, caricaturiste et romancière, les fils romanciers, spécialisés dans la photographie aérienne et… Tove, l'aînée, également romancière, illustratrice et peintre.

                        tove-jansson         Garm moomins
Tove Jansson (1914-1998) et la couverture du numéro de juin 1947 de Garm

Tove Jansson publie sa première bande dessinée (Les Aventures de Prickina et Fabian, les deux chenilles amoureuses) dès l'âge de 14 ans, une série de 7 épisodes, dans le journal Lukentus en 1929. Suivent deux autres bandes dessinées (Le Ballon de foot qui s'envola jusqu'au ciel, 1930 ; Pelle et Göran prennent la mer, 1933), avant la collaboration au journal satirique Garm, dans lequel la mère et la fille dessinent côte à côte pendant près de vingt ans – Tove réalise pas moins de 500 illustrations entre 1930 et 1953, et signe toutes les couvertures à partir de 1944.

Prickina planche 1-copie-1
Ballon planche 1-copie-1
Pelle planche 1-copie-1
Extraits des trois premières BD publiées par Tove Jansson en 1929, 1930 et 1933


En 1945, Tove, 31 ans, publie son premier roman des Moomins, un roman illustré pour la jeunesse : Le Petit Troll et la grande inondation ; le second, La Comète arrive !, paraît l'année suivante. Le rédacteur du quotidien Ny Tid, Atos Wirtanen, lui demande alors de créer une bande dessinée pour illustrer son journal. Tove adapte son second roman, et l'intitule Moomin et la fin du monde. Le premier strip paraît le 4 octobre 1947, puis tous les vendredis jusqu'au 2 avril 1948, soit 26 strips.

Fin Monde 1 moomins 1
Récit graphique plutôt que bande dessinée, fidèle à la tradition européenne, le texte est encore inscrit sous le dessin, découpé en six cases.
moomin 2Les Moomins ne sont pas des hippopotames mais une famille de trolls finlandais qui rencontrent toutes sortes de personnages au fil de leurs aventures : brigands, extra-terrestres, mais aussi hatifnattes, filifolles, hémules... Les strips s'adressent aux enfants, sur un ton drôle faussement léger. Le dramatisme et les réflexions sur la vie en société, le quotidien, les rencontres, l'amour, le couple et même la politique sont toujours présents.

Les deux romans de Tove Jansson paraissent en Angleterre aux éditions Benn en 1950 et 1951. Le succès commercial est tel que l'Associated Newspapers Ltd s'intéresse de près aux Moomins pour une parution quotidienne de la bande dessinée en feuilleton. Un contrat est signé en juin 1952 et les 30 premiers strips, écrits en suédois par Tove (sa langue maternelle) et traduits en anglais par son frère Lars, sont envoyés à Londres. L'originalité de Tove, ses personnages et son style plaisent, mais les débuts sont un peu laborieux avant que Tove ne trouve le ton.

Le grand lancement a lieu le 20 septembre 1954, dans le London Evening News, le plus grand quotidien du soir au monde, tiré à 12 millions d'exemplaires. Le succès est immédiat. Dès 1955, les Moomins sont vendus en Finlande, Suède, Norvège, Danemark et Yougoslavie. Le premier club Moomin est créé à Londres en 1956. Des chansons sont composées et diffusées sur les plus grandes radios.

moomin 1
Début 1957, Tove est dépassée, et sans doute un peu lasse (310 strips annuels, de nombreux produits dérivés à imaginer). Elle souhaite désormais se consacrer à ses peintures et ses romans. Or à cette époque, son frère Lars met un terme à la société de photographie aérienne qu'il a fondé en 1952 avec son frère Peter Olov. Il est donc sans travail, et a déjà publié sept romans. Les Moomins étant devenus une affaire de famille, Lars part à Londres à l'automne 1957 suivre une formation à l'écriture de la bande dessinée. Il travaille avec sa sœur aux scénarios pendant deux ans, apprend à dessiner les Moomins à son insu, et envoie ses premiers strips, écrits directement en anglais cette fois, en avril 1959. Il succède à sa sœur dans les pages du London Evening News jusqu'en 1968, date à laquelle le journal décide d'arrêter la publication. Lars continue à collaborer avec de nombreux autres journaux, mais gagné à son tour par la lassitude, il décide de mettre fin à l'aventure et publie son dernier strip le 16 avril 1975.
 
moomin 3
Les Moomins ont donc paru pendant près de 21 ans sans interruption ! De 1954 à 1957, Tove a réalisé les dessins et scénarios de 800 strips de 4 cases, soit près de 3200 dessins lettrés. En 1957, 1958 et 1959, elle a travaillé avec son frère Lars, avant qu'il ne reprenne seul le flambeau, de 1960 à 1975. Le succès des strips est considérable : près de 40 pays (dont l'Afrique du Sud, l'Inde, l'Ouganda…) et plus de 120 journaux internationaux ont accueilli la famille dans leurs pages. Plus de 20 millions de lecteurs quotidiens !

En France, on doit la parution des premiers albums tant attendus des aventures des Moomins aux éditions Le Petit Lézard. Une belle entreprise éditoriale en 5 volumes commencée en 2007 : Moomin et les brigands / Moomin et la merMoomin et la comète // Une vie avec les Moomins, de Juhani Tolvanen, qui retrace l'historique de la bande dessinée, documents à l'appui // enfin, plus gourmand, Le Livre de cuisine des Moomins, pour les amateurs de cuisine finlandaise façon moomine.

Brigands 1 moominsPremière planche du premier épisode des Moomins


Un univers très attachant, dont le succès planétaire au long cours s'explique sans doute en grande partie par le caractère intemporel des personnages et de leurs aventures.
Côté graphique, l'économie et la précision du trait, la récurrence des motifs (le sac et le tablier de Maman Moomin !) et, surtout, la découpe audacieuse des cases (des gouttières innombrables qui se font lianes, fleurs, parapluie…) donnent cohérence et vie à l'histoire. Côté texte, fantaisie, humour et naïveté, mais aussi satire sociale au propos décalé ou acéré.
Un travail plein, minutieux, d'une étonnante fraîcheur et d'une modernité incontestable.
 
 
Frise 2 moomins-copie-1

On peut toutefois regretter le nombre de produits dérivés (dessins animés, figurines, parc d'attraction, boutiques spécialisées, objets culinaires et vestimentaires, etc.). On ne vous signale pas les liens. Si vous êtes intéressés, vous les trouverez facilement.
Institut finlandais • 60 rue des Écoles • 75005 • Entrée libre

Site officiel
Site perso sur Tove Jansson (intéressant mais beaucoup de liens morts)
Toutes les couvertures des Moomins

moomin stampsTimbres réalisés en 1994, clin d'œil à la mère,
Signe Hammarsten-Jansson (1882-1970),
créatrice de timbres finlandais.

Illustrations Tove & Lars Jansson ©Moomin Characters Ltd.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Portrait du dimanche
commenter cet article

commentaires

Julie 25/01/2010 21:25


j'adore les mumin !
je vais aller voir cette expo !!


  • : Gone Fishing
  • Gone Fishing
  • : Pour cliquer des yeux
  • Contact

Page Facebook

Facebook_icon.gif

Rechercher

Catégories