Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 11:31

Wendingen_typo.jpg

 

La revue d'art hollandaise Wendingen la bien-nommée (en néerlandais, wendingen signifie changements, bouleversements) fit sensation dès sa parution en 1918. Elle fut fondée à l'initiative de la société Architectura et Amiticia (créée en 1885 par les membres de l'École d'Amsterdam, elle organisait des lectures, des expositions et publiait des revues) par l'architecte et designer Hendricus Theodorus Wijdeveld (1995-1987), secondé par J.M.L. Lauweriks et R.N. Roland Holst, tous formés chez Cuypers.

 

Wendingen_1918.jpg

 

Il s'agissait de promouvoir les travaux des architectes hollandais contemporains en révélant leur valeur hautement artistique, en réponse à la revue d'art plastique et d'architecture De Stijl, parue trois mois plus tôt.

 

De_Stilj.jpg

 

De Stijl (en néerlandais, le style), l'organe du mouvement du même nom, publiée de 1917 à 1928 sous l'impulsion de Piet Mondrian et de Theo van Doesburg, cherchait à instaurer une nouvelle esthétique universelle qui réunirait l'art et l'architecture, un nouveau langage basé sur les principes du néo-plasticisme, l'ordre géométrique excluant le figuratif par l'utilisation de formes et de couleurs dites pures.

 

Wendingen_Polet1923.jpg

Wendingen_Bottema1920.jpg

Wendingen_Essers1924.jpg

Wendingen_Wijdeveld1924.jpg

Couvertures de Polet (1923), Bottema (1924), Essers (1924) et Wijdeveld (1924)

 

Wendingen, de son côté, offrait un espace d'expression qui ne semblait régi par aucun principe. Elle proposait pour la première fois un format carré (33 x 33 cm, sur la base des dimensions d'un tatami japonais), des couvertures pour lesquelles les lithographies et xylographies originales étaient exécutées en toute liberté par des artistes de choix, sans rapport direct avec le contenu, des textes mis en page sur deux colonnes, imprimés d'un seul côté sur papier de riz, chaque feuille étant repliée à la main en soufflet, reliée et ornée sur chaque côté avec un brin de raphia coloré (toujours à la japonaise), mettant en valeur la typographique renforcée imaginée par Wijdeveld, une typographie ornementée, rectangulaire et sans sérif, dynamique et expressive, très innovante pour l'époque, car inspirée à la fois de l'architecture et de la publicité.

 

Wendingen interieur1930b

Wendingen interieur1930c

Pages intérieures d'un numéro de 1930

 

D'abord mensuelle, puis à raison de 8 numéros par an en moyenne, la revue était vendue à 500-1500 exemplaires. Au total, 116 numéros furent publiés entre 1918 et 1931. Chaque numéro était consacré à un thème particulier relatif aux domaines de l'architecture, des arts appliqués, du design industriel, de la scénographie, de la sculpture, de la photographie, des arts décoratifs et primitifs.

Parmi les artistes, outre Wijdeveld, Lauweriks et Roland Holst, citons Hildo Krop, Lion Cachet, Willem van Konijnenburg, De Klerk, Jongert, Otto B. de Kat, W.M. Dudok, Jessurun de Mesquita, Margaret Kropholler, Anton Kurvers, Gispen, Sjollema, Zietsma, H.T. Zwiers.

 

 Wendingen_Jongert1920.jpg Wendingen_Holst1923.jpg Wendingen_Klein1923.jpg

 Wendingen_Dudok1924.jpg Wendingen_Krop1925.jpg Wendingen_Wright1925_9-copie-1.jpg

 Wendingen_Lauweriks1929.jpg Wendingen_Sjollema1929.jpg Wendingen_Staal1930.jpg

Couvertures de Jongert (1920), Roland Holst (1923), Klein (1923), Dudok (1924), Krop (1925),
Vijdeveld (1925), Lauweriks (1929), Sjollema (1929), Staal (1930)


Diffusant d'abord le travail des artistes issus de l'École d'Amsterdam, la revue étendit ses frontières et consacra des numéros à Eillen Gray (1924), Frank Lloyd Wright (toute une série en 1925), Diego Rivera (1929) ou encore Antoine Bourdelle (1930).

 

Wendingen_Lissitzky1921.jpg

Wendingen_Wijdeveld1925.jpg

Couvertures de Lissitzky (1921) et de Wijdeveld (1925) pour les numéros consacrés à Frank Lloyd Wright

Wendingen_Gray1926-29-copie-1.jpg

Tapis créé par Eillen Gray en hommage à la revue, 1926-1929

 

De Stilj sortit vainqueur de cette bataille et allait marquer de son empreinte l'architecture moderne, inspirant le Bauhaus, l'Avant-Garde ou encore le Style international. Si la revue Wendingen fut rapidement oubliée, la révolution typographique opérée par Wijdeveld inspire aujourd'hui encore de nombreux typographes.

 

+ d'infos :
De Stijl : 1917-1931, Visions of Utopia, par Friedman, Mildred / Abbeville Press, 1982
Wendingen : a Journal for the Arts, 1918-1932, par Martjin F. Le Coultre, Ellen Lupton, Alston W. Purvis / Princeton Architectural Press, 2002, dont on peut avoir un aperçu ICI
H. Th. Wijdeveld, The Life-Work of the American Architect F. L. Wright / Sandpoort, 1925
Une page (en néerlandais) qui revient sur l'histoire de la revue, offre une sélection des couvertures et donne la liste détaillée des publications et des artistes ayant collaboré aux couvertures : ICI
Quelques couvertures et numéros disponibles ICI
Un article sur Wijdeveld ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Portrait du dimanche
commenter cet article

commentaires

  • : Gone Fishing
  • Gone Fishing
  • : Pour cliquer des yeux
  • Contact

Page Facebook

Facebook_icon.gif

Rechercher

Catégories