Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 10:21

museum_of_everything.png



Dans ce musée éphémère itinérant – qui expose aujourd'hui à Paris près de 500 œuvres d'une cinquantaine d'artistes autodidactes qui ont fait acte de création hors de toute convention, pour eux-mêmes, et que l'on qualifie communément d'art brut ou art naïf – on trouve de tout, presque tout, mais pas n'importe quoi.

Après Londres et Turin en 2009, 2010 et 2011, le musée imaginé par l'amateur d'art James Brett à partir de sa collection a posé ses valises depuis octobre à Paris, dans les locaux d'une ancienne école élémentaire désaffectée de 1000 m2 du 14 boulevard Raspail, sous l'égide de la toute nouvelle Chalet Society, structure mobile fondée par Marc-Olivier Wahler, commissaire d'exposition qui fut le directeur du Palais de Tokyo jusqu'en février 2012, auquel le promoteur collectionneur Laurent Dumas a prêté les lieux.

 

museum


La scénographie sur trois étages est très réussie. Les œuvres habitent véritablement ces espaces, elles semblent s'interpeller et se répondre. Un parcours qui ne laisse rien, si peu ou au contraire tellement au hasard…

On y découvre ou retrouve, entre autres, les statistiques catastrophiques de George Widener :

widener1

les cibles suggestives en bleu blanc rouge de James Billy Lemming :


lemming

les autoportraits en armes d'Alexander Lobanov :


lobanov1

les circonvolutions d'Hiroyuki Doi :


hiroyuki doi

les paysages urbains d'Oskar Voll :


oskar voll

les catalogues d'objets de William Rice Rode :


rode

les panoramas urbains et trolleybus de Willem van Genk :

van genk

les géniales inventions de Jean Perdrizet :


perdrizet

le jardin singulier d'Anna Zemankova :


zemankova1

les machines volantes et sociétés secrètes de Charles AA Dellschau :


dellschau

la soldatesque de Josef Wittlich :
 

wittlich

les entremêlements de poutres de Katsuhiro Terao :
 

katsuhiro terao

Ou encore William Hawkins :


hawkins

Une exposition à voir absolument – pour le plaisir des yeux, pour mettre à mal les préjugés, bouscouler ses idées et ressentir que ce que l'on nomme art ou création peut naître d'un besoin viscéral, d'une obsession, d'une peur ou d'un désir incontrôlable. Comme une échappatoire.


The Museum of Everything, à vocation internationale, est une association caritative qui promeut et soutient les ateliers, galeries et artistes porteurs d'infirmité et de handicap qui se situent en marge du marché de l'art. Elle fonctionne grâce aux dons et aux bénévoles.

widener2

« Disaster can come to anyone at anytime. He does not care if you are rich and great or poor and hungry. Do your best because he may come by at dinnertime ! »
George Widener, Friday Disasters

Historique :
• 2009, Londres : Exhibition #1 • 2010, Turin, Pinacoteca Agnelli : Exhibition #1 • 2010, Londres, Tate Modern : Exhibition #2 et Exhibition #3 • 2011, Londres, Selfridges : Exhibition #4 • 2012, Paris, Chalet Society : Exhibition #1.1 • 2013, Moscou, Garage Center for Contemporary Culture : Exhibition #5


The Museum of Everything / Exhibition #1.1
Exposition prolongée jusqu'en février 2013, du mercredi au dimanche, de 11h à 19h.
Don de 5 € à l'entrée

Sites :
The Museum of Everything
The Workshops of Everything où on découvre les ateliers et galeries, et où on peut acheter des œuvres des artistes
The Shop of Everything, la boutique en ligne : livres, affiches, cartes postales, sacs, vêtements, papeterie…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Expos
commenter cet article

commentaires

Anne-Claire 19/02/2013 22:15

L'exposition est prolongée jusqu'au 31 mars 2013!

  • : Gone Fishing
  • Gone Fishing
  • : Pour cliquer des yeux
  • Contact

Page Facebook

Facebook_icon.gif

Rechercher

Catégories