Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 08:34

Envie de printemps ? Chop Shop propose une sélection de tshirts à des prix intéressants (autour de 15 euros).

 

Chopshop22  Chopshop21  Chopshop04

Chopshop06  Chopshop23  Chopshop27

Chopshop20  Chopshop16  Chopshop15

Chopshop09  Chopshop12  Chopshop13

Chopshop05  Chopshop07  Chopshop18

 

Le site de Chop Shop

 

Images ©Chop Shop

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Shopping graphique
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 07:58

Qu'est-ce qu'une gravure ? Le MoMA propose un petit tutoriel interactif en anglais, simple et bien fait, des quatre principales techniques utilisées. Pour comprendre ce qui différencie gravure sur bois, gravure à l'eau-forte, lithographie et sérigraphie.

Les anglicistes peuvent utiliser directement le tutoriel en cliquant sur l'image ci-dessous. Pour les autres, nous proposons un résumé en français, à toute fin utile.

 

MoMA Print
La gravure est une œuvre d'art créée à partir d'un processus de tranfert indirect de l'encre sur le papier. L'artiste réalise sa composition sur une surface et le transfert s'opère lorsque la feuille de papier entre en contact avec cette surface, le plus souvent par le biais d'une presse. L'avantage de la gravure : de multiples impressions identiques peuvent être réalisées à partir d'une même matrice (pour les tirages en plusieurs couleurs, l'opération décrite est répétée pour chaque couleur).


Gravure sur bois / Woodcut
Cette technique, la plus ancienne, apparue en Chine au IXe siècle, arrive en Europe au début du XVe ; elle est alors utilisée pour imprimer les tissus, textiles et cartes à jouer. C'est avec Albrecht Dürer et les artistes scandinaves qu'elle acquiert le statut de technique artistique au XVIe siècle.

MoMA Print Bois1b

1. La taille du bois. Après avoir réalisé sa composition sur une pièce de bois, l'artiste utilise différents outils pour creuser la surface et en ôter le bois là où il ne veut pas que le papier reçoive l'encre.

MoMA Print Bois2b

2. L'encrage. Les portions de bois en relief sont encrées à l'aide d'un rouleau.

MoMA Print Bois3b

3. L'impression. Une feuille de papier est posée sur le bloc encré. L'artiste frotte la surface de la feuille à l'aide d'une spatule ou d'une cuillère (ou la passe sous presse) de manière à faire aparaître la totalité du dessin.
MoMA Print Bois4b

4. Le tirage. Lorsque la feuille est ôtée du bloc, la composition a été imprimée en image inversée, et les portions de bois coupées sont restées vierges de toute encre.


Gravure à l'eau-forte / Etching
Cette technique de gravure indirecte en creux ou taille-douce (proche de la mezzotinte et de l'aquatinte) fit son apparition au début du XVIe siècle, lorsqu'on découvrit que l'acide pouvait faire apparaître les détails d'une image réalisée au trait sur une plaque métallique (l'acide nitrique étendu d'eau était appelé eau-forte).

MoMA Print eauforte1b

1. La préparation du fond. Un vernis à graver, résistant à l'acide, est appliqué au pinceau sur une plaque de métal (généralement du cuivre).

MoMA Print eauforte2b

2. Le dessin. Une fois la surface sèche, l'artiste réalise sa composition à l'aide d'une pointe métallique qui entaille la préparation pour exposer le métal.

MoMA Print eauforte3b

3. Le bain d'acide. La plaque est immergée dans un bain d'acide. L'acide pénètre le métal et le "mord", tandis que la préparation à base de vernis protège la surface de ses attaques.

MoMA Print eauforte4b

4. Le nettoyage. Une fois le métal du dessin mordu à la profondeur souhaitée, l'artiste retire la plaque du bain d'acide et ôte le vernis protecteur avec un solvant.

MoMA Print eauforte5b

5. L'encrage. La plaque est encrée sur toute sa surface de sorte que l'encre pénètre dans les lignes incisées.

MoMA Print eauforte6b

6. Le polissage. La plaque est essuyée à l'aide d'un chiffon (tarlatane), papier journal et papier de soie, afin d'éliminer l'excédent de pigments hors des incisions.

MoMA Print eauforte7b

7. L'impression. La plaque de métal est placée, dessin vers le ciel, sur le lit d'une presse. Une feuille de papier humide est posée dessus, puis recouverte par des langes, avant d'être passée sous la presse. La pression force le papier à récupérer l'encre dans les lignes.

MoMA Print eauforte8b
8. Le tirage. Lorsque le papier est retiré, l'image apparaît inversée. La feuille de papier étant plus grande que la plaque, la marque des bords laisse apparaître un cadre irrégulier.

 

Lithographie / Lithography
Inventée en 1798 par l'Allemand Aloys Senefelder, la lithographie (du grec lithos, pierre, et graphein, écrire) ou impression à plat connaît son véritable essor au XIXe, avec Bonnard et Toulouse-Lautrec parmi d'autres. Si la technique plaît, c'est parce qu'elle s'exécute sur une surface plane, comme le dessin au crayon ou à l'aquarelle, et présente peu de contraintes techniques.

MoMA Print Lithographie1b1. Le tracé. Avec un crayon lithographique ou crayon gras, l'artiste réalise son dessin sur une pierre calcaire préalablement grainée par ponçage.

MoMA Print Lithographie2b

2. Le traitement de la pierre. Une solution chimique (acide nitrique) est appliquée sur la pierre de manière à ce que la graisse du tracé attire l'encre et les parties vierges l'eau, la pierre calcaire étant poreuse.

MoMA Print Lithographie3b

3. La fixation du dessin. On essuie la pierre avec un solvant comme la térébenthine ou la gomme arabique, pour faire en sorte que seul le gras du tracé original reste fixé sur la pierre, et pour accentuer le caractère hydrophile des parties vierges.

MoMA Print Lithographie4b

4. L'humidification de la pierre. On passe la pierre à l'éponge humide : l'eau est absorbée par les parties vierges, le dessin est prêt pour l'encrage.

MoMA Print Lithographie5b5. L'encrage. On applique sur la surface de la pierre, à l'aide d'un rouleau en caoutchouc, une encre grasse à base d'huile : l'huile et l'eau ne se mélangeant pas, l'encre est repoussée par les parties humides et se dépose seulement sur le gras du tracé.

MoMA Print Lithographie6b

6. L'impression. La pierre correctement encrée est placée sur une presse lithographique. Une feuille de papier légèrement humidifiée est disposée sur la pierre, recouverte de langes, puis passée sous presse.

MoMA Print Lithographie7b

7. Le tirage. Lorsque le papier est retiré, l'image apparaît inversée.

 

Sérigraphie / Screenprint
Le terme est né à la fin des années 1930 pour distinguer les artistes travaillant au pochoir des publicitaires qui utilisent la même technique à des fins commerciales. La sérigraphie connaît son essor dans les années 1960, avec le pop art.

MoMA Print Serigraphie1b

1. La découpe au pochoir. L'artiste découpe son image dans une feuille de papier ou un film plastique à l'aide d'un cutter, de sorte que les parties ainsi ôtées puissent seules recevoir l'encre.

MoMA Print Serigraphie2b

2. La fixation du pochoir. Le pochoir est fixé sur un tissu à mailles très fines (ordinairement, de la soie ou du nylon) fermement tendu sur un cadre en bois. On place le papier sous ce cadre et on dispose l'encre sérigraphique le long du bord haut du cadre.

MoMA Print Serigraphie3b

3. L'impression. À l'aide d'une raclette en caoutchouc, l'encre est pressée et lissée le long du pochoir de manière à se déposer à travers les espaces vides sur le papier placé dessous.

MoMA Print Serigraphie4b

4. Le tirage. Le cadre est ôté. L'image apparaît (non inversée) sur le papier.

Pour illustrer chaque technique, le MoMA propose une sélection d'œuvres. On peut également consulter le glossaire des termes techniques et la bibliographie sélective (le tout en anglais) : What is a Print ?

 

Images extraites de What is a Print ©MoMA 2001

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Bonus
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 09:53

Khelif0.jpeg
Pour leur troisième opus, le duo accordé Kamel Khélif et Nabile Farès s'attaquent à l'Algérie noire des années 90, et à un pays au lourd passé, à travers l'histoire tragiquement banale – un fait-divers relaté une première fois dans la revue Le Cheval sans tête – d'une jeune femme, Yemna, qui assiste avec sa fille à l'assassinat d'un couple dans l'école arabo-française d'un village de montagnes du Titteri, la zaouïa de Madala, au sud d'Alger.


Khelif4.jpeg
Derrière le chaos et la rupture, l'effacement, le glissement, la mémoire sont au travail – entre deux moments de silence, quand se tournent les pages d'un livre, quelque part, ailleurs. Une fumée qui se fraye un passage dans le noir…

Khelif1.jpeg
Kamel Khélif dessine depuis toujours la ville et son quotidien : les terrains vagues, la cité, les usines, les docks – des lieux de transit à visages multiples, flottants, mouvants, déroutés, transposés, qui sont, comme les êtres qui les traversent, une mémoire vivante, polyphonique, à la fois solitaire et anonyme.
 
Khelif2.jpeg
Une parabole, une allégorie qui aborde les thèmes de l'exil, du déracinement, de l'identité, mais aussi de la mémoire métamorphe et de l'exploration de soi par les chemins de traverses. Par le biais de son travail figuratif, Kamel Khélif cherche sur le papier un espace et un temps à habiter, dans un va-et-vient incessant, entre ici et là-bas, avant et maintenant, présence et absence.

Khelif3.jpeg
Fusains, mine de plomb, encre de Chine, peinture à l'huile, rotring… Son dessin est noir, grisaillant, flouté, estompé à l'image des souvenirs. C'est un travail approfondi du noir et blanc, tout en strates, où l'esthétique se mêle à la matière, où les taches se font empreintes, traces indélébiles, où les traits sont autant de déchirures, de cicatrices.

Khelif5.jpeg

Un dessin à la Breccia (dont l'éditeur du présent opus, Rackham, a publié notamment Les Mythes de Cthulhu d'après Lovecraft), un travail assez proche de celui d'Olivier Bramanti (publié, comme Farès et Khélif, par Amok). Pour transmettre l'inexprimable, l'indicible, l'invisible ; l'appréhension, l'angoisse, la terreur.

Khelif6.jpeg

Figurer le vide et le trop plein, un interstice laissé en blanc, comme en marge et avec force, un silence à habiter sur l'essence des choses et des êtres. Au-delà de la brume, porté par le vent…


Nabile Farès, né en 1940 à Collo, en Algérie, vit à Paris depuis 1964, date à laquelle Kamel Khélif, né à Alger en 1959, débarque au nord de Marseille, cité Bassens, à l'âge de 5 ans. Le premier, fils du président de l'exécutif provisoire algérien Abderrahmane Farès, est philosophe, psychanaliste et écrivain ; le second, qui fut travailleur social, se consacre  entièrement à son art.

La jeune femme et la mort, texte de Nabile Farès / Rackham, Le Signe noir, 2010, 56 pages, 22 €


De Kamel Khélif et Nabile Farès :
Les Exilées / Amok, 2001
La petite arabe qui aimait la chaise de Van Gogh / Fremok, 2002
 
De Kamel Khélif :
Homicide, scénario d'Amine Medjhoub / Z’éditions, 1995
Le Prophète, d’après Khalil Gibran / Z’éditions, 1999
Cité Bassens, Traverse de Mazout / Fremok, 2002
Ce pays qui est le vôtre / FRMK, 2003
Sur le chemin de la Madrague ville, texte et propos recueillis de Nora Mekmouche / Cris Écrits, 2007
I Live Here, ouvrage collectif sous la direction de Mia Kirshner, Pantheon Books, 2008
 
De Nabile Farès :
• L’Exil au féminin / L’Harmattan, 1992
• L’État perdu, précédé du Discours pratique de l’immigré / Actes Sud, 1982
• Le miroir de Cordoue / L’Harmattan, 1992
• L’ogresse dans la littérature berbère / Karthala, 1995
• Le Voyage des exils / La Salamandre, 1996
 
+ d'infos :
La page consacrée à  La jeune femme et la mort et à ses auteurs, sur le site des éditions Rackham
L'article de Cyril Anton, « Kamel Khélif : une histoire de Frontières et de Marges », et l'entretien de Kamel Khélif, sur le site de la galerie Alain Paire, où Kamel Khélif a exposé ses dessins en avril 2009
 
Illustrations ©Kamel Khélif et Nabile Farès / Rackham-Le Signe Noir, 2010

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Édition
commenter cet article
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 09:06

Vu_Figarella.JPG

 

©Gone Fishing

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Vu
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 14:38

Elmonstruo David BDavid B.
 

Le rêve fou du journaliste mexicain Roger Omar est une heureuse initiative.
 
Elmonstruo Pau Masiques   Elmonstruo Oliveiro Dumas

Paul Masiques / Oliveiro Dumas
 

Le projet Elmonstruodecoloresnotieneboca, Lemonstredecouleursnapasdebouche, a été élaboré en 2002 à Kapaa (Hawaï) par une « commission de rêveurs experts ».
 
Elmonstruo Violeta Lopiz   Elmonstruo Ajubel
Elmonstruo Marta Antelo   Elmonstruo Dan Rhett

Violeta Lopiz / Ajubel / Marta Antelo / Dan Rhett
 

Sa mission : collecter des rêves écrits par des enfants, et demander à des illustrateurs de tout poil de les illustrer.
 
Elmonstruo Rosen   Elmonstruo Rodriguez Leon

Rosen / Alejendro Rodriguez Léon
 

Mexique, Espagne, Brésil, France, Cuba, Allemagne… Roger Omar se rend dans les écoles et commence sa collecte auprès d'enfants âgés de 8 à 10 ans. Depuis huit ans, plus de 8000 rêves ont été ainsi transmis.
 
Elmonstruo Til Hafenbrak   Elmonstruo Joao Sanchez
Elmonstruo Motomichi   Elmonstruo Mik Baro

Til Hafenbrak / Joao Sanchez / Motomichi / Mik Baro
 

200 d'entre eux ont été sélectionnés, illustrés et rassemblés dans un magnifique Livre des Rêves.
 
Elmonstruo Antonio Gonzalez   Elmonstruo Alberto Vazquez

Antonio Gonzalez / Alberto Vazquez

 

Roger Omar, 35 ans, vit actuellement à Valence, en Espagne.


Elmonstruo GuillaumitGuillaumit
 
 

+ d'infos : 
Le blog d'elmonstruodecoloresnotieneboca
Les 200 illustrations du Livre des Rêves
 
Œuvres ©Illustrateurs


Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Tungsten Lighting
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 11:23

 

À mi-chemin entre Tomi Ungerer et Savignac, mi-affichiste, mi-illustrateur et plasticien bidouilleur, il y a le Breton Jean Jullien. Ce jeune artiste graphique travaille depuis quelques années à une œuvre directement inspirée de la culture populaire de son enfance et de celle d'aujourd'hui. Il en reprend les slogans et utilise des techiques de publicité pour créer un univers dorénavant très cohérent, avec des héros et des messages qui se répondent au fil de ses créations, qu'elles soient en papier, en 3D, ou mises en scène dans une vidéo.

 

jean_jullien_devil.jpg

Devil, Lyrics, Eugène et Pauline, 2009 - petit recueil de sérigraphies tiré à 100 ex, numérotés et signés - 45€

 

jean_jullien_facebook.jpg

Facebook

 

jean_jullien_josephine1.jpg  jean_jullien_josephine2.jpg

What's wrong with Josephine ?

 

jean_jullien_expo20.jpg

Expo It fell down the Stairs, Galerie des Arts Graphiques, 2009

 

Avec déjà plus de 20 expositions à son actif, Jean Jullien collabore avec The New York Times, le Centre Pompidou, Nike, The Guardian, Waterstone's, Yale University, Les Inrocks, Plac Jeans... et il n'est plus rare de croiser sa route au détour d'une page ou d'une rue (affiches de festivals...).

 

jean_jullien_table_man.jpg

Table man, au Russian Club, à l'occasion de l'exposition Designers Furniture du 25/06 au 03/07/2010

 

Catastrophe, Niwouinwouin, clip réalisé par Jean Jullien - très réussi !

 
Il travaille également pour le groupe de son frère, Niwouinwouin, dont il réalise clips, pochettes, flyers et affiches.

 

jullien_machin_machine.jpg

 

Vous pouvez voir une partie de son travail à la Galerie des Arts Graphiques (GAG), dans une très belle expo Machin Machine concernant les machines de notre quotidien (ordinateurs, téléphones portables, appareils photo...) . Jean Jullien avait déjà exposé dans les murs de cette petite galerie très agréable en 2009.

 

Jean_Jullien_Machin12.jpg

Jean_Jullien_Machin6.jpg

Jean_Jullien_Machin1.jpg

 

Ci-dessous, une vidéo par France 3 du montage de sa première expo à la GAG en 2009, It fell down the stairs :

 

 

Son œuvre est (faussement) simple et efficace : graphique, en bref. Avec l'humour en prime !

Jean_Jullien_portrait.jpg

Jean Jullien devant son mur d'objets en bois à la GAG, décembre 2010


L'expo dure jusqu'au 8 janvier 2011, vous trouverez bien un moment pour y faire un petit (dé)tour !

 

jean_jullien_logophoto.jpg

Waterstone's

 

Diplômé de la Central Saint Martins en 2008, Jean Jullien vit actuellement à Londres où il continue ses études au Royal College of Art.
 

+ d'infos :
Son site, présentant consciencieusement la majeure partie de son travail ainsi que son actualité, régulièrement mise à jour
Jean Jullien, Michel Lagarde, 2009 - 8€ - petit livre disponible à l'expo ou en ligne sur le site de la librairie nantaise L'Index
Galerie des Arts Graphiques • 4 rue Dante • 75005 Paris • 01 43 54 26 01 • jusqu'au 8 janvier 2011
Interview sur le blog Illustrissimo

 

Et un bonus, parce qu'on adore cette vidéo :

 

The wine drinker, dessin réalisé pour le projet Draw Like a Monkey, à Amsterdam - Musique par Niwouinwouin

 
 
Œuvres ©Jean Jullien ; Photos expo Machin Machine ©Gone Fishing 

 


Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Portrait du dimanche
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 16:42

En vrac, un lot d'idées pour des cadeaux... graphiques !

Sérigraphies, digigraphies et affiches en séries limitées chez Arts Factory :

 

divertisation_killoffer.jpg lorient_killoffer-copie-1.jpg

Killoffer, sérigraphies, 100 ex numérotés et signés – 60€

 

blexbolex_1.JPG blexbolex_4.jpg

Blexbolex, digigraphies encadrées, 10 ex numérotés et signés – 200€

 

      debeurme_nosfell.jpg       johnston_dionysos.JPG

Ludovic Debeurme, affiche numérotée et signée ; Daniel Johnston, affiche numérotée – 10€

 

cycle_jean_jullien.jpg

Le poster de Jean Jullien pour Push Cycle, 30 ex – 30£ – à commander à info@pushcycles.com

 

jean_jullien_1576.jpgjean_jullien_2155_3_.jpg

Et des T-shirts du même artiste, pour homme et femme – environ 18€ – Palmer Cash

 

juice-box-camera-4c53.0000001290219612.jpg

Appareil photo brique de jus de fruit – 19€ – Photojojo

 

8c52724.0000001270707532-copie-1.jpg8a7211b.0000001270707532.jpg

Objectif espion avec un miroir pour prendre des photos sur le côté en faisant semblant de viser ailleurs – 64€ – Photojojo

 

4629_w450.jpg  4632_w450.jpg

Poster à colorier, Jess Smart Smiley – 11€ – Little Paper Planes

 

Mike Perrymike perry2

Portefeuille, Mike Perry – 15€ – Little Paper Planes

 

4458_w450.jpg4459_w450.jpg

T-shirt – 17€ – Little Paper Planes

 

Alyson-Fox.jpg

Alison Fox, digigraphie tirée à 12 ex, numérotés et signés – 38€ – Little Paper Planes

 

Conteleta.jpg

Conteleta, digigraphie tirée à 50 ex, numérotés et signés – 26€ – Little Paper Planes

 

 21_8.jpg 21_12.jpg 21_034.jpg 21_036.jpg

 

Gianpaolo Pagni, badges à tirage limité, signés et numérotés – 5€ – disponibles sur son site

 

32_posteb-brecht-van-den-broucke-1.jpg

Retarded, Brecht VandenBroucke, 40 ex, numérotés et signés – 20€ – Icinori

 

34_img3664.jpg

Animals, Raphaël Urwiller, Icinori, 2010, 25 ex reliés à la main, numérotés et signés – 18€ – Icinori

 

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Shopping graphique
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 09:34

Svoboda_nom.jpg

 

Daniel John Svoboda est né en 1982 sur la base d'entraînement militaire de l'US Air Force de Shaw Field, Shaw AFB, en Caroline du Sud. À l'âge de 3 ans, on diagnostique chez lui un trouble du spectre autistique avec retard psychomoteur. Très vite moqué et malmené par ses camarades de classe, il se crée une ville imaginaire peuplée d'amis imaginaires : Myimagiville et ses Imagifriends.

 

Svoboda_Imagifriends9.jpg  Svoboda_Imagifriends5.jpg

Svoboda_Imagifriends6-copie-1.jpg  Svoboda_Imagifriends8.jpg

Svoboda_Imagifriends4.jpg  Svoboda_Imagifriends2.jpg

 

Pour partager son univers, il propose en téléchargement sur son site des patrons d'Imagifriends à colorier.

 

Svoboda_Doodlefriend3.jpg  Svoboda_Doodlefriend4.jpg

                              Svoboda_Doodlefriend1.jpg  Svoboda_Doodlefriend2.jpg

Son rêve : écrire et illustrer des livres pour enfants.

Shop :
Des sacs, tapis de souris, mugs et cartes à l'éffigie des Imagifriends sont en vente dans l'Imagishop de Cafe Press
Le puzzle Mupporezmo Imagifriend (10$) dessiné par Svoboda est proposé à la vente par The Autism Puzzle Project.
Connections vend également les livres The Imagifriends of Imagiville (15 pages, 10$) et Myimagiville Storybook (17 pages, 16$).

+ d'infos :
Le site de D.J. Svoboda

 

Svoboda_Imagifriends3.jpg

Illustrations ©D.J. Svoboda

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Tungsten Lighting
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 10:04

Paz_Boira_Frigobox8.jpg Illustration parue dans Frigobox 8, Fréon, 1999


Espagnole, née à Valence en 1972, Paz Boïra a obtenu son diplome de bande dessinée à l'Institut St Luc de Bruxelles en 1996. Elle y a rencontré Vincent Fortemps, Thierry van Hasselt et les autres membres de Fréon qui publient ses premières illustrations dans leur fameuse revue Frigobox (1993 et 1994). Elle participe au Comix 2000 de l'Association, puis à Self Service (Frémok, 2001) et Les Illustres (Un sourire de toi et j'quitte ma mère, 2002).

 
Paz_Boira_Frigobox4a.jpg  Paz_Boira_Frigobox4b.jpg
Illustrations parues dans Frigobox 4, Fréon, 1994


Illustratrice de talent pour la presse (Libération, Le Monde de l'Éducation, Le Magazine littéraire, La Libre Belgique, etc.), elle réalise en 2004 un court-métrage d'animation avec Yann le Jaffotec : Je me trompe… peut-être… qui met en abîme trois personnages sur trois niveaux, à la Gogol.

 
Paz_Boira_Darwin.jpg  Paz_Boira_Dumas.jpg
Paz_Boira_Duperey.jpg  Paz_Boira_Famille.jpg
Paz_Boira_Faye.jpg  Paz_Boira_Libe.jpg
Paz_Boira_Fleischer.jpg  Paz_Boira_Portevoix.jpg

Illustrations pour la presse, dans l'ordre : Le Magazine littéraire, Le Seuil éditions (2),
Le Monde de l'Éducation, Libération (2), Le Seuil éditions, CNRS

La même année 2004, elle publie son premier album chez Frémok : Encore un exemple où la vie est comme ça, une histoire d'amour entre deux êtres singuliers qui ne parlent pas mais laissent échapper de leur bouche un flot de poissons (visqueux et sexuels à souhait). Une histoire d'humour noir (et blanc) surréaliste, absurde, minimaliste et muette, toute en texture et grain, un « défi graphique » qui relève de l'évitement pour « recadrer l'indéfinissable », comme elle se plaît à le souligner. Se passer de mots, donc, toucher à l'essence des choses et des êtres par le biais de la mine de graphite.

 
Paz_Boira_Lavie1.jpg  Paz_Boira_Lavie2.jpg
Paz_Boira_Lavie3.jpg  Paz_Boira_Lavie4.jpg
Encore un exemple où la vie est comme ça, FRMK, 2004


Son second album paraît en 2008 : Ces leurres et autres nourritures, toujours chez Frémok, toujours muet. Associations d'images et suggestions, un espace à habiter en trois chapitres monochromes aquarellés : le rouge pour les sinuosités, les courbes et les plis ; le vert pour la dérive, le large, hauts-fonds et surfaces ; le bleu enfin, pour la circularité et les arondis. Le tout confiné sous une couverture en simili cuir lie de vin, qui évoque non sans sarcasme le bon vieux missel des familles…
 
Paz_Boira_Leurres1.jpg
Paz_Boira_Leurres2.jpg

Ces leurres et autres nourritures, FRMK / Le Signe noir (Rackham), 2008

 

Paz Boïra vit et travaille actuellement à Berlin.
 
Bibliographie :
Encore un exemple où la vie est comme ça / FRMK, collection Amphigouri, 2004, 56 pages, 16€
Ces leurres et autres nourritures / FRMK, hors collection – Rackham, Le Signe noir, 2008, 88 pages, 24€
 
+ d'infos :
Son site
Le site des éditions FRMK, avec l'entretien de Boïra sur son premier album réalisé à Bruxelles en 2004 par Olivier Deprez.
 
©Paz Boïra pour les illustrations de presse
©Paz Boïra/Frémok, 2004, et © Paz Boïra/Frémok/Le Signe noir (Rackham), 2008, pour les albums

 

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 10:03

montreuil_2010_affiche.jpg

©Belleville 2010, Charlotte Gastaut - La grande lulusion

 

montreuil_2010_0242.jpg

montreuil_2010_0239.jpg

montreuil_2010_0245.jpg

montreuil_2010_0247.jpg

montreuil_2010_0243.jpg

montreuil_2010_0265.jpg

Installation Pef

montreuil_2010_0249.jpg

montreuil_2010_0258.jpg

Installation Renaud Perrin

Quelques signatures :

Bobi + Bobi
04/12 à 16h30 - Stand C17

Betty Bone
03/12 à 19h30 - Stand G16
04/12 à 18h - Stand H11
06/12 à 12h - Stand H11

Audrey Calleja
04/12 à 14h30 - Stand B18 • 16h - Stand GM22
05/12 à 13h30 - Stand D19

Chamo
04/12 à 14h - Stand C32

Delphine Chedru
03/12 à 15h - Stand C20 • 17h30 - Stand H19
04/12 à 15h - Stand D11
05/12 à 13h30 - Stand E11 • 14h30 - Stand H17 • 17h - Stand C20

Janik Coat
05/12 à 11h - Stand C32 • 14h - Stand D19
06/12 à 11h - Stand E3 • 14h - Stand D19

Joanna Concejo
04/12 à 12h - Stand C24 • 16h - Stand GM48
05/12 à 13h30 - Stand G16
06/12 à 13h - Stand G16

Kitty Crowther
06/12 à 13h30 - Stand G29 • 15h - Stand H4

Damien Cuypers
04/12 à 16h - Stand J17

Ludovic Debeurme
05/12 à 14h - Stand E4

Guillaume Dégé
03/12 à 19h - Stand GM29

Elzbieta
06/12 à 10h30 et 13h30 - Stand G16

Dominique Goblet
04/12 à 14h - Stand E4
05/12 à 16h - Stand E4

Louise Heugel
04/12 à 15h30 - Stand G12
05/12 à 13h - Stand G12

Benoît Jacques
04/12 à 11h - Stand E11

Régis Lejonc
04/12 à 11h - Stand GM22 • 15h - Stand D23
06/12 à 10h et 12h30 - Stand D28 • 14h - Stand GM22

Vincent Mathy
04/12 à 14h - Stand B15
05/12 à 11h - Stand B15 • 14h30 - Stand GM22

David Merveille
03/12 à 14h - Stand G16 • 19h30 - Stand K2 • 20h30 - Stand G16
04/12 à 12h - Stand G16 • 14h - Stand  G29

Kveta Pacovska
05/12 à 15h - Stand E5
06/12 à 10h - Stand E5

Francesco Pittau
04/12 à 10h30 - Stand E11 • 14h - Stand E5

Yvan Pommaux
05/12 à 10h - Stand E19 • 13h - Stand H4

Claude Ponti
05/12 à 17h - Stand H4

Rascal
03/12 à 13h30 - Stand G29 • 17h30 - Stand GM22 • 19h - Stand H4
04/12 à 11h - Stand H36

François Roca (en compagnie de Fred Bernard)
03/12 à 19h30 et 20h30 - Stand D11
05/12 à 15h - Stand D11

Sara
05/12 à 14h30 - Stand C20
06/12 à 10h - Stand H11 • 12h - Stand C20

Lily Scratchy
05/12 à 10h - Stand H11

Olivier Tallec
03/12 à 19h - Stand E11
04/12 à 14h30 - Stand H17
05/12 à 13h30 - Stand E11 • 16h - Stand H12
06/12 à 11h30 - Stand H17

 

Une belle occasion de découvrir plein d'illustrateurs et de repartir avec une dédicace. En plus, restrictions budgétaires en vogue, il y fait moins chaud que les années précédentes !

 

montreuil_2010_0248.jpg

 

+ d'infos :
Le site du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse
Liste exhaustive des dédicaces ICI
Dossier de presse


 Photos ©Gone Fishing

 

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans Expos
commenter cet article

  • : Gone Fishing
  • Gone Fishing
  • : Pour cliquer des yeux
  • Contact

Page Facebook

Facebook_icon.gif

Rechercher

Catégories