Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 10:59

De ce jeune illustrateur très prolixe et déjà connu, ce qu'on préfère, ce sont ses essais prometteurs au bic, crayons de couleurs, feutres, encre de chine, ses fausses affiches et le Professeur Lecarré… sur son blog. Influencé par ses contemporains, sa patte reste pourtant toujours présente. Il est rare de tomber sur une telle variété graphique !

Jugez vous-même :

vincent_caut_06.jpg

vincent caut 11 vincent_caut_05.jpg

vincent caut 07 vincent caut 08

vincent_caut_04.jpg

 

vincent_caut_10.jpg

vincent_caut_03.jpg

vincent caut 02

vincent caut 09

vincent caut 12vincent_caut_15.jpg

 

vincent_caut_14.jpg vincent_caut_13.jpg

Extraits de la série du Professeur Lecarré

 

vincent_caut_17.jpg

vincent_caut_18.jpg

Deux fausses affiches

 

 

Souhaitons lui bon vent !

 

+ d'infos :

Son site, sur lequel vous trouverez blog et biblio.

 

vincent_caut_16.png

Illustration pour la revue Influencia

 

Illustrations © Vincent Caut


Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 10:16

marion_fayolle_1.jpgL'Homme en pièces, Michel Lagarde, 2011


Les dessins de Marion Fayolle ressemblent à des tapisseries dans lesquelles les personnages se seraient fait prendre, figés dans leur mouvement. Ils sont remplis minutieusement par de petits traits ou points réguliers, à la manière des illustrations rétro des années 70. Interviewée sur le blog Illustrissimo, elle explique que chaque image est réalisée à la main selon un procédé de tampon proche de l’estampe ou de la sérigraphie.

marion fayolle 3L'allumeuse

 

marion_fayolle_2-copie-1.jpg

et Les curieux, extraits de L'Homme en pièces, Michel Lagarde, 2011

 

marion_fayolle_10-copie-1.jpg Illustration extraite de son portofolio

 

Marion Fayolle fait du quotidien une fable dont les épopées sont principalement les relations hommes-femmes dans des scènettes muettes, sous la forme de BD sans cases. Les hommes y sont affublés de masques ou de corps mi-animal et se jouent des tours. Le ton est ironique et le jeu de mot souvent illustré. Dedans/dehors, devant/derrière, l'envers du décor n'est jamais loin. Les images sont gracieuses, parfaitement équilibrées et nous emmènent instantanément au cœur de son univers doux, coquin, voire cocasse.

 

marion_fayolle_8-copie-1.jpgIllustration extraite de son blog

 

marion_fayolle_9.jpgIllustration extraite de son portfolio

 

 

marion_fayolle_4.jpg

Couverture de la revue Nyctalope, n°3

 

Tout juste diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg à 22 ans, elle a déjà publié dans Paris mômes, dont le choix de photographes et d'illustrateurs est souvent bon, dans l'excellent XXI et collabore à la jeune revue prometteuse Nyctalope avec Simon Roussin et Matthias Malingrey.

Sa première exposition aura lieu le 20 octobre à la Galerie des Arts Graphiques, à Paris – le carton d'invitation est très réussi. Marion Fayolle y dédicacera son livre L'homme en pièces le samedi 22 octobre de 15h à 17h.

 

marion_fayolle_6.jpg

Affiche du groupe Cat's eyes pour Rock en Seine 2011

 


+ d'infos : 
Son blog et son portfolio
Des histoires sur grandpapier.org
Interviews sur bdrama et sur le blog Illustrissimo

 

 

 

marion_fayolle_5.jpg

 

 

Illustrations © Marion Fayolle et © Michel Lagarde pour L'Homme en pièces.

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 12:09

Nakamura Gravure Fenetre

Junko Nakamura, Fenêtre, monotype, 2009

 

Née en 1975 à Tokyo, Junko Nakamura commence à pratiquer la gravure, notamment l'eau-forte, dans un atelier parisien en 2001.

 

Nakamura Gravure Balle Nakamura_Gravure_Jungle.jpg

Base-ball et Dans la jungle, eaux-fortes, 2003

Nakamura Monotype Pluie Nakamura Monotype Vent

Pluie I et Le vent, monotypes, 2007

Nakamura Gravure Barque Nakamura Gravure Train

Nakamura Gravure Soir Nakamura Gravure Insomnie

Barque, Le train, Un soir d'été et Insomnie, monotypes, 2009

 

Mais c'est en Finlande, à Jyväskylä où elle a vécu deux ans entre 2007 et 2009, qu'elle apprend à travailler les plaques de récupération d'offset à la pointe-sèche et au Carborundum.

 

Nakamura Gravure Carbo1 Nakamura Gravure Carbo2

L'été et L'automne, pointe-sèche et Carborundum, 2007

Nakamura_Gravure-Bois.jpg Nakamura Gravure Chambre

Nous n'irons plus au bois et In the room, pointe-sèche et Carborundum, 2008

 

Depuis son retour à Paris, elle se consacre presque exclusivement au dessin – sa préférence allant aux pastels gras et crayons de couleurs – et à son travail de plasticienne.

 

Nakamura Char

Char d'Hélios, réalisé pour l'affiche du spectacle Métamorphoses, de Gerold Schumann, Théâtre Mouffetard, 2010

 

En décembre 2009, Junko Nakamura s'associe avec la graphiste Odile Chambaut pour créer « Atelier pour enfants », un atelier de création et de découverte qui se tient une fois par mois. Elle intervient également dans des écoles primaires et dans un atelier d'art plastique pour enfants à Charenton.

 

Nakamura Chat imprimeur

Chat imprimeur, 2010 (la presse fonctionne !)

Nakamura Gondole Nakamura Patineur

Gondole et patineur, 2010

Nakamura Noix Nakamura Toupie Nakamura Robot

Bateaux noix, toupie et robot, 2010

 

Dessins et papiers découpés, livres pop-up, flip books, calendriers, carnets de voyage, cartes postales, cadavres exquis, décorations, masques… Pour préparer ses séances, Junko Nakamura réalise des modèles et des maquettes à partir de cartons, boîtes à fromage, bâtonnets de glace, allumettes, fils de fer, papiers de soie, rouleaux d'essuie-tout ou de papier toilette, etc. Des matériaux de récupération qui permettent à son imagination de s'exprimer librement.

 

Nakamura Carte Luxembourg Nakamura Carte Rameurs

Nakamura Faune Nakamura Voitures

Nakamura Primeur Nakamura Horloge Nakamura Papillons

Modèles et maquette réalisés en 2010

 

Depuis 2010, elle fabrique ses premiers petits livres accordéon en empreintes de papiers découpés, qu'elle vend 12 € et diffuse elle-même dans quelques librairies parisiennes – vous en trouverez au Livre écarlate, 31 rue du Moulin Vert, dans le 14e.

 

Nakamura Air1Nakamura Fenetre1Nakamura Recolte1Nakamura Hiver1

Nakamura Air2Nakamura Fenetre2Nakamura Recolte2Nakamura Hiver2

 

+ d'infos :
Le site de Junko Nakamura
Le site d'Atelier pour enfants 


Œuvres et photos ©Junko Nakamura

Edit : Les éditions MeMo viennent de publier en janvier 2012, dans la collection priMo, Au fil du temps, le recueil de ses quatre petits livres des saisons, légèrement modifiés pour l'occasion. Cahier cousu de 44 pages, 8 €

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 14:41

Donatien Mary Sauvages1

Illustration pour Petits sauvages de David Almond, Actes Sud, Heyoka Jeunesse, 2009

 

Donatien Mary est un jeune illustrateur talentueux, féru de gravure sous toutes ses formes. Diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg en 2007, il a participé à la fondation du collectif Troglodyte, avec lequel il a notamment publié en 2009 Pendant ce temps, un dépliant sérigraphié avec Jérôme Meyer Bisch, et un recueil d'eaux-fortes avec Matthias Picard, La Comète.

 

Donatien Mary Comete1  Donatien Mary Comete2

La Comète, avec Matthias Picard, Troglodyte, 2009

 

Troglodyte, c'est aussi le webzine Numo. Donatien Mary a réalisé un film d'animation pour le numéro 2, « Lili Romance », paru en mai 2006 : « La Chute des graves ».

 

Donatien_Mary_Graves.jpg

 

« La chute des graves », Numo n°2, 2006

 

Il a également participé en janvier 2009 au numéro 6, « Numo RN66 ». On lui doit la gravure qui sert de toile de fond, et un court récit gravé, « Hubert de Stercoraire, le bousier ».

 

Donatien Mary NumoRN66

Donatien Mary Hubert1

Illustration pour le numéro 6 de Numo, RN66, où paraît « Hubert de Stercoraire, le bousier », 2009

 

Donatien Mary commence alors à élargir son cercle. Il contribue à la nouvelle formule de la revue Lapin éditée par L'Association, dans laquelle il publie en 2009-2010 un feuilleton sur quatre numéros (37 à 41), « Le premier bal d'Emma », un travail à quatre mains dessiné et écrit avec Sophie Dutertre.

 

Donatien Mary Lapin40a       Donatien Mary Lapin49b

« Le premier bal d'Emma », avec Sophie Dutertre, Lapin n°39, L'Association, 2009-2010

 

En janvier 2009, il illustre Petits sauvages, un livre de David Almond publié par Actes Sud Papiers dans sa collection de théâtre Heyoka Jeunesse.

 

Donatien Mary Sauvages2    Donatien Mary Sauvages4

Illustrations pour Petis sauvages de David Almond, Actes Sud, Heyoka Jeunesse, 2009

 

Mais c'est cet automne 2010 que Donatien Mary semble prendre son essor. Il illustre pour Les Petits Platons Le Fantôme de Karl Marx, dont l'histoire est due à Ronan de Calan. Des illustrations très réussies, très stylisées, une interprétation intéressante de l'œuvre de Vladimir Lebedev.

 

Donatien Mary Marx1  Donatien Mary Marx2

Donatien Mary Marx3

Donatien Mary Marx4  Donatien Mary Marx7

Donatien Mary Marx6

Illustrations pour Le Fantôme de Karl Marx, Les Petits Platons, 2010

 

Au même moment paraît le premier livre des Éditions 2024, Les Derniers Dinosaures, écrit par Didier de Calan, pour lequel Donatien Mary a réalisé une cinquantaine de gravures sur lino. Un livre savoureux – clin d'œil aux éditions scientifiques du XIXe siècle bien que résolument moderne – qui mêle humour, élégance et poésie.

 

Donatien Mary Dino1

Donatien Mary Dino8  Donatien Mary Dino9

Donatien Mary Dino2-copie-1  Donatien Mary Dino7

Illustrations pour Les Derniers Dinosaures, texte de Didier de Calan, Éditions 2024, 2010

 

Depuis quelque temps déjà, Donatien Mary travaille seul à un projet de longue haleine : Stubb, une bande-dessinée entièrement réalisée en taille-douce, dont les premières planches mettent l'eau à la bouche.

 

Donatien Mary Stubb1  Donatien Mary Stubb2

Donatien Mary Stubb4

Planches réalisées en taille-douce pour Stubb, projet en cours

 

Si Donatien Mary expérimente sans cesse, avec un certain brio et un talent indéniable, il lui reste à faire assaut de créativité pour enfin trouver sa voix propre. À suivre, donc.

 

Donatien Mary Sauvages3

 

Bibliographie :
Petits sauvages, texte de David Almond / Actes Sud Papiers, Heyoka Jeunesse, 2009
Le Fantôme de Karl Marx, texte de Ronan de Calan / Les Petits Platons, 2010
Les Derniers Dinosaures, texte de Doidier de Calan / Éditions 2024, 2010
 
+ d'infos :
Le site de Donatien Mary
Donatien Mary exposera son travail, « Enfin la vérité sur la disparition des dinosaures ! », au Pavillon Jeunes Talents du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême du 27 au 30 janvier 2011
Le site du collectif Troglodyte et du webzine Numo
 
Illustrations ©Donatien Mary et éditeurs

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 10:04

Paz_Boira_Frigobox8.jpg Illustration parue dans Frigobox 8, Fréon, 1999


Espagnole, née à Valence en 1972, Paz Boïra a obtenu son diplome de bande dessinée à l'Institut St Luc de Bruxelles en 1996. Elle y a rencontré Vincent Fortemps, Thierry van Hasselt et les autres membres de Fréon qui publient ses premières illustrations dans leur fameuse revue Frigobox (1993 et 1994). Elle participe au Comix 2000 de l'Association, puis à Self Service (Frémok, 2001) et Les Illustres (Un sourire de toi et j'quitte ma mère, 2002).

 
Paz_Boira_Frigobox4a.jpg  Paz_Boira_Frigobox4b.jpg
Illustrations parues dans Frigobox 4, Fréon, 1994


Illustratrice de talent pour la presse (Libération, Le Monde de l'Éducation, Le Magazine littéraire, La Libre Belgique, etc.), elle réalise en 2004 un court-métrage d'animation avec Yann le Jaffotec : Je me trompe… peut-être… qui met en abîme trois personnages sur trois niveaux, à la Gogol.

 
Paz_Boira_Darwin.jpg  Paz_Boira_Dumas.jpg
Paz_Boira_Duperey.jpg  Paz_Boira_Famille.jpg
Paz_Boira_Faye.jpg  Paz_Boira_Libe.jpg
Paz_Boira_Fleischer.jpg  Paz_Boira_Portevoix.jpg

Illustrations pour la presse, dans l'ordre : Le Magazine littéraire, Le Seuil éditions (2),
Le Monde de l'Éducation, Libération (2), Le Seuil éditions, CNRS

La même année 2004, elle publie son premier album chez Frémok : Encore un exemple où la vie est comme ça, une histoire d'amour entre deux êtres singuliers qui ne parlent pas mais laissent échapper de leur bouche un flot de poissons (visqueux et sexuels à souhait). Une histoire d'humour noir (et blanc) surréaliste, absurde, minimaliste et muette, toute en texture et grain, un « défi graphique » qui relève de l'évitement pour « recadrer l'indéfinissable », comme elle se plaît à le souligner. Se passer de mots, donc, toucher à l'essence des choses et des êtres par le biais de la mine de graphite.

 
Paz_Boira_Lavie1.jpg  Paz_Boira_Lavie2.jpg
Paz_Boira_Lavie3.jpg  Paz_Boira_Lavie4.jpg
Encore un exemple où la vie est comme ça, FRMK, 2004


Son second album paraît en 2008 : Ces leurres et autres nourritures, toujours chez Frémok, toujours muet. Associations d'images et suggestions, un espace à habiter en trois chapitres monochromes aquarellés : le rouge pour les sinuosités, les courbes et les plis ; le vert pour la dérive, le large, hauts-fonds et surfaces ; le bleu enfin, pour la circularité et les arondis. Le tout confiné sous une couverture en simili cuir lie de vin, qui évoque non sans sarcasme le bon vieux missel des familles…
 
Paz_Boira_Leurres1.jpg
Paz_Boira_Leurres2.jpg

Ces leurres et autres nourritures, FRMK / Le Signe noir (Rackham), 2008

 

Paz Boïra vit et travaille actuellement à Berlin.
 
Bibliographie :
Encore un exemple où la vie est comme ça / FRMK, collection Amphigouri, 2004, 56 pages, 16€
Ces leurres et autres nourritures / FRMK, hors collection – Rackham, Le Signe noir, 2008, 88 pages, 24€
 
+ d'infos :
Son site
Le site des éditions FRMK, avec l'entretien de Boïra sur son premier album réalisé à Bruxelles en 2004 par Olivier Deprez.
 
©Paz Boïra pour les illustrations de presse
©Paz Boïra/Frémok, 2004, et © Paz Boïra/Frémok/Le Signe noir (Rackham), 2008, pour les albums

 

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 16:12

leray_chapommerat02.jpg

Le Petit Chaperon Rouge, de Joël Pommerat / Actes Sud-Papiers, coll. Heyoka Jeunesse, 2005

 
Cette jeune graphiste, née en 1984, a fait des études de communication visuelle à l'École Duperré à Paris.

 

leray_chaperoncouv.jpg

leray_page02.jpg

Un Petit Chaperon Rouge / Actes Sud Junior, 2009

 

Elle a commencé chez Radio France, puis à l'agence Duke et a réussi à se faire remarquer l'année dernière avec une nouvelle interprétation très réussie du Petit Chaperon Rouge, éditée par Actes Sud – pourtant, en illustration, on ne peut pas dire que les contes populaires, celui-ci en particulier, soient délaissés ! La version de Marjolaine Leray réussit pourtant à se démarquer par son dessin minimaliste, son trait énervé et bien sûr, son humour. Tout ça dans un mignon petit format au prix très abordable.

 

leray_chapommerat05-copie-1.jpg

leray_chapommerat04.jpg

Le Petit Chaperon Rouge, de Joël Pommerat / Actes Sud-Papiers, coll. Heyoka Jeunesse

 

Son premier livre, publié chez Actes Sud il y a cinq ans, était déjà une interprétation du Petit chaperon rouge, qui illustrait la pièce de théâtre de Joël Pommerat. Marjolaine Leray a visiblement radicalisé ce style et son idée pour ce petit album dont elle est également l'auteur.

Quelques-uns de ses travaux personnels :

leray_fuite.jpg

 

leray_g-ogranimaux-coul.jpg

leray_g-oiseaureille-coul.jpg

leray_g-racine-coul3.jpg

leray_g-volernuage-coul.jpg

 

Le style de Marjolaine Leray, qu'on devine petit à petit, et son goût pour le thème de la métamorphose et de l'ingestion, sont pleins de promesses.

 

leray_vol.jpg

 

Bibliographie :
Un petit Chaperon Rouge / Actes Sud Junior, 2009 - 12€
Le Petit Chaperon Rouge de Joël Pommerat / Actes Sud-Papiers, coll. Heyoka Jeunesse, 2005 - 7,50€
 
+ d'infos :
Son site web, notamment deux de ses travaux de graphiste : ICI et .
Son blog (plus actualisé)

 
Illustrations livres ©Marjolaine Leray/Actes Sud
Autres gravures et dessins ©Marjolaine Leray

 

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 12:58

Claire Vonthron1995

 

Quand son travail lui en laisse le loisir, Claire Vonthron, née en 1973, dessine et peint dans le petit atelier qu'elle a aménagé il y a une quinzaine d'années au fond de son jardin à Suresnes. Titulaire d'un doctorat en arts et sciences de l'art, elle manie différentes techniques au gré de ses humeurs.

 

Claire Vonthron1994 2   Claire Vonthron1994

Claire Vonthron1995 2    Claire Vonthron1995 4

Encres au stylo rotring, à la plume ou au pinceau côté dessins, pigments broyés avec médium acrylique côté toiles, les formats variant considérablement, de quelques centimètres à plus de 2 mètres.

 

Claire Vonthron1994 3

 

Claire Vonthron propose une réinterprétation du réel et revisite la mythologie. Sans titres. À chacun de se glisser maladroitement dans la faille, de se laisser envelopper ou encore pétrifier par les battements qui sourdent – pour y puiser comme à la source d'un imaginaire à la Lovecraft, où le rêve fait la part belle au cauchemar.

 

Claire Vonthron2000 1   Claire Vonthron2000

Claire Vonthron2007

 

Les dominantes de couleurs participent d'un univers assez sombre, souvent tourmenté, voire torturé. Mais de métamorphoses en mutations, l'étincelle de vie n'est jamais loin. À moins que ce ne soit justement d'elle que tout procède ?

 

Claire Vonthron1996 1

Claire Vonthron2001 3

Claire Vonthron2002

 

Claire Vonthron a illustré le texte d'Erik Poulet, Le Mouchoir, pour La Renarde rouge en 1999.
On peut voir son travail  ICI

 

Claire Vonthron2010

Œuvres, 1993-2010 ©Claire Vonthron


Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 09:48

Sigmundstad_Homme_marche2007.jpg

Homme en marche, 2006

 

Giske Sigmundstad est née en 1965 à Oslo. Elle a étudié le dessin et les arts graphiques aux studios Fortman de Florence et à l'École nationale d'Art et de Design d'Oslo. Ses gravures à l'eau-forte, très poétiques, semblent émaner tout droit des années 50.

 

Sigmundstad Femme valise2003

Femme faisant sa valise, 2003

 

Les thèmes de la maison, de la mobilité, du départ et du voyage sont récurrents. Mais où donc poser ses valises ?

 

Sigmundstad_Femme_marche2005.jpg  Sigmundstad_Homme_maison2002.jpg

Femme en marche, 2005 et Homme quittant la maison, 2002

Sigmundstad_Homme_pardessus_valise2005.jpg  Sigmundstad_Hommes_maisons2002.jpg

Homme avec pardessus et valise, 2005 et Hommes quittant leurs maisons, 2002

 

En 2005, Giske Sigmundstad a participé à la cinquième Biennale internationale de gravue.
Elle n'a pas encore publié de livre à ce jour.

 

Sigmundstad_Feudejoie2006.jpg

Feu de joie, 2006

 

+ d'infos :
• Le site de Giske Sigmundstad
• Des gravures sont en vente (385 euros) à la Galerie Briskeby qui lui a consacré une exposition personnelle en 2009.

 

Cette illustratrice nous a été signalée par Marie, de Elusive Moose.
 
Images ©Giske Sigmundstad

 

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 09:57

violeta_lopiz_tableau1.jpg

violeta lopiz tableau2

Tableau sur tissu en deux parties, 2006

 

Née en 1980 à Ibiza, Violeta Lópiz est déjà un caméléon de l'illustration. Collages, huile, crayons de couleur, encre... tous les moyens sont bons pour servir son univers.

 

violeta_lopiz_5.1.jpg

Illustration pour un projet sur les rêves de Roger Omar, 2006

violeta_lopiz_amelia.jpgCuentos de la abuela Amelia, texte de Ana Alcolea / Edelvives, 2009

 

Ses illustrations d'Alice au pays des merveilles ont été sélectionnées en 2006 pour le concours international Figures Futur, organisé par le Salon du Livre et de la Presse jeunesse de Montreuil (tous les 2 ans).

 

Lopiz_Alice1.jpg

Illustration d'Alice au pays des merveilles, 2006

 

violeta_lopiz_cambios.jpg Illustration (avec Lápiz Comté) pour un article sur la douleur chronique
publiée dans le supplément Salud de El Mundo le 11 mars 2006

 

Elle collabore régulièrement à des journaux tels que El Mundo ou El Economista, et a co-édité en 2006, avec six autres artistes madrilènes, un petit magazine, Mcmlxxx – on le signale, mais il n'est vraiment pas très intéressant (on peut le télécharger ICI et le voir uniquement en l'imprimant via Acrobat Reader).

 

violeta_lopiz_ausencia-jpg

violeta_lopiz_girl_in_yemen.jpg

Illustrations sur la perte d'un enfant et sur les femmes au Yemen, pour le magazine portugais Unica, 2008

 

violeta lopiz fondos+2-copie-1

 

violeta_lopiz_fondos-3.jpg

Illustrations démontrant l'importance du fond dans l'art, sélectionnées pour la Bologna Children's Book Fair, 2010

 

Elle a illustré quatre livres (en espagnol) :
La bruja Yagá y otros cuentos, texte de A.N. Afanasiev / Anaya, 2007.
Siete días 7 cuentos, texte de Daniel Nesquens / Imaginarium, 2008.
Un camello en la cornisa, texte de Care Santos / Macmillan, 2009.
Cuentos de la abuela Amelia, texte de Ana Alcolea / Edelvives, 2009.

Son blog

 

violeta_lopiz_elephant-copie-1.jpg

Dessin paru dans la revue mexicaine Ene-o

 

Illustrations ©Violeta Lópiz

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 08:34

 

Waii-Waii11.jpg

 

 

Née en 1983 à Mont-de-Marsan, Marion Pedebernade, alias Waii-Waii, a étudié le graphisme à l'Institut d'arts visuels d'Orléans, dont elle est sortie diplômée en 2005. Après un bref séjour à Barcelone, elle s'est installée à Lille où elle trouve en 2007 un atelier à LaSécu de Fives.

 

Waii-Waii14-copie-1.jpg

Waii-Waii6.jpg

Waii-Waii5

Waii-Waii2.jpg

Waii-Waii1.jpg

 

Inspirée par la gravure, Marion Pedebernade enduit d'encre des plaques de plexis ou de verre, puis dessine sur une feuille posée à l'envers sur la plaque. L'effet qui résulte de cette technique détournée est en partie le fruit du hasard. Monotypes, donc, mais aussi collage, peinture, feutres, encre, pigments. Elle multiplie les techniques et superpose les motifs. Une soixantaine d'œuvres sur papier – dont de tout petits formats, qu'elle fabrique et relie à la main – et quelques cailloux hiboux hérissons.

 

    Waii-Waii3.jpg     Waii-Waii4.jpg

    Waii-Waii12.jpg Waii-Waii13.jpg

    Waii-Waii7.jpg    Waii-Waii8.jpg

 

En 2009, Waii-Waii a présenté pour la première fois son travail au cinéma lillois L'Hybride et participé à la Braderie de l'art de Roubaix. Nous l'avons rencontrée cette année à l'espace Bouchardon au festival international de l'affiche et du graphisme de Chaumont. De la fraîcheur, un talent indéniable, mais des tâtonnements aussi, le sentiment que son univers n'est pas tout à fait en place et qu'il lui reste encore un peu de chemin à parcourir pour parvenir à maturité. À suivre, donc.

 

Waii-Waii16.jpg

+ d'infos :
Son blog et son MySpace
Waii-Waii expose du 12 au 31 juin au Caf&Diskaire de Lille (79 rue Colbert).

Images ©Waii-Waii

Repost 0
Published by Gone Fishing - dans À surveiller
commenter cet article

  • : Gone Fishing
  • Gone Fishing
  • : Pour cliquer des yeux
  • Contact

Page Facebook

Facebook_icon.gif

Rechercher

Catégories